Île de Sal
Cap-Vert

scroolldown-oásis-04-1

Le Cap-Vert est…

Synonyme de gastronomie riche, avec la traditionnelle Cachupa, le fameux steak de thon, le Xerém ou le Modjo, typique de São Nicolau.

l’art de Morabeza, qui reflète l’affection avec laquelle ils nous reçoivent, le symbole de Sodade, comme nous l’a montré la voix de Cesária Évora, et de Cretcheu, qui nous montre le côté doux et romantique du peuple.

Une mélodie calme et tendre comme la Morna mais aussi le rythme chaud du Funaná.

Reste un modèle de démocratie, de stabilité et de prospérité croissante.Ce fait a été prouvé par l'attribution du prix Mo Ibrahim à l'ancien président Pedro Pires , en tant que moyen de reconnaître ses réalisations en matière de droits de l'homme et de bonne gouvernance. Le Cap-Vert est ainsi devenu le deuxième Pays africain à sortir de la catégorie des moins Développé par l'ONU


parallax background
 

Île de Sal


C'est l'une des plus petites îles habitées, s'étendant sur 30 km de long et 12 km de large, avec une distance d'environ 50 km de Boa Vista, l'île la plus proche.

La Municipalité de Sal est constituée que d’une paroisse : Nossa Senhora das Dores.


HISTOIRE

En raison du manque d'eau potable, l'île a été abandonnée jusqu'au 19ème siècle mais, à partir de 1833, le sel a commencé à être exploité dans la ville de Pedra de Lume. Cette activité a permis à l’île d’être habité de nouveau.

Dans le but d'établir un point d'escale pour les vols à destination de l'Amérique du Sud, "l'aéroport international de l'île de Sal" a été construit en 1939 sur une initiative italienne. C’est à ce stade que l’implantation de systèmes de collecte des eaux de pluie apparaît, permettant d’accroître la population, principalement par migration interne de l’archipel, en particulier de l’île de São Nicolau. Après l’indépendance, l’aéroport a été rebaptisé Aéroport international Amílcar Cabral.
LA NATURE
Îles de Sal a environ 35 000 habitants et est proche du continent africain, ce qui le rend vulnérable au vent chaud et sec du désert qui porte le sable du Sahara. Malgré son origine volcanique - l'absence de montagnes sauf dans le nord de l'île, en fait une île très aride avec de vastes plages de sable blanc et un climat doux avec de faibles variations de température, entre 24 et 30 degrés.
POINTS D'INTÉRÊT
L'île possède des lacs salés naturels et artificiels et des bassins rocheux naturels, comme par exemple Buracona, qui se situe sur la côte nord-ouest de l'île. La ville d’Espargos est la capitale de l’île et aussi la ville la plus peuplée. Santa Maria, au sud, est le centre touristique et le deuxième plus grand centre de population de l'île, avec une bonne structure hôtelière. Palmeira est un village essentiellement de pesceur, se trouvant à l'ouest de la ville d'Espargos. Pedra de Lume, située à 4 km à l'est d'Espargos, est une petite localité d'environ 100 habitants où se trouvent les merveilleuses mines de sel.
LA CULTURE

En plus du portugais, langue officielle du Cap-Vert, le créole cap-verdien est utilisé quotidiennement par la majorité de la population de Sal.

Le chanteur et compositeur le plus célébré de l’île était Ildo Lobo, décédé en 2004. Sa voix polyvalente et mélodique et sa présence puissante sur scène ont fait de lui l'un des plus grands interprètes de tous les temps.

LIEUX À VISITER

Vila de Santa Maria


À 5 minutes à pied de l'hôtel Oásis Atlântico Belorizonte, habite une communauté sénégalaise, portugaise, italienne mais aussi Cap-verdiens, qui constituent la majorité de la population. Santa Maria est située à côté d'une vaste plage de sable clair et d'une mer bleue cristalline. Tous les jours, le Pont de Santa Maria accueille les pêcheurs qui débarquent chaque matin le poisson. On voit arriver du thon et d'autres espèces, qui sont souvent commercialisées et vendues sur place. Il y a également plusieurs restaurants offrant les spécialités cap-verdienne, portugaise, italienne, entre autres. Les fruits de mer frais peuvent être dégustés dans beaucoup d'entre eux. Les crevettes et le homard ne sont que quelques exemples. Certains de ces établissements ont également de la musique capverdienne en direct. Il existe de nombreux magasins d'artisanat, dont beaucoup appartiennent à des immigrés d'origine sénégalaise. La vente de fruits et de légumes est une pratique courante. Plusieurs épiceries fournissent également different produits alimentaires.

Salinas Pedra de Lume


Pedra de Lume est une ville située sur la côte est de l’île de Sal, au bord de la mer, avec une plage intégrée dans un paysage d’une beauté remarquable. Dans les environs, se trouvent les Salinas de Pedra de Lume, qui se situe dans le cratère d'un ancien volcan dans lequel les eaux de la mer s'infiltrent puis s'évaporent, et dont le sel a donné son nom à l'île, l’île de Sal. Une grande partie du sel produit sur l'île est traitée dans une usine existante à Pedra de Lume. Dans une partie des salines, il est possible de s'immerger dans ses eaux, qui présentent une forte concentration de sel. Cette forte densité de sel empêche les personnes d'atteindre le fond, leur permettant de flotter sans effort.

Ville de Espargos


Espargos est le siège du conseil de Sal et la plus grande ville de l'île. Il est situé près de l'aéroport, qui est à l'origine de sa création et de sa croissance.

Buracona – Piscine Naturel


Buracona est une petite baie située à environ 4 km à l'ouest de la capitale de l'île, Espargos.

OASISATLANTICO.COM
Français